Museum Aquarium de Nancy : Méduse commune

Retour à la listeFiche espèce : Méduse commune

Méduse commune



Aurelia auriata



POSITION SYSTÉMATIQUE
Scyphozoaire de l’ordre des Séméostomes et de la famille des Ulmaridae


MILIEU NATUREL
Cosmopolite, à l’exclusion des pôles

Une multiplication explosive !


Petite méduse ronde, Aurelia aurita se rencontre dans tous les océans et mers du globe à l’exception des pôles. Son ombrelle transparente laisse apparaître 4 gonades, ou organes reproducteurs, en forme de fer à cheval. Elle est entourée de nombreux tentacules urticants qui capturent le plancton et l’amènent vers la bouche de l’animal.

Lorsque la température de l’eau augmente, la période de reproduction débute avec l’émission des spermatozoïdes en pleine eau. Grâce au courant, ils sont entraînés jusqu’à la femelle où ils pourront féconder les ovules dans des poches spécifiques : les saccules. Après quelques jours d’incubation, des larves appelées planula sont libérées. Elles se laissent ensuite porter par le courant jusqu’à un support où se fixer. Elles se métamorphosent alors en polypes, organismes sédentaires capables de bourgeonner et de se scinder en de nombreuses jeunes méduses nageantes ressemblant aux adultes (éphyrules).