Museum Aquarium de Nancy : Couronne d’épines

Retour à la listeFiche espèce : Couronne d’épines

Couronne d’épines



Acanthaster planci



POSITION SYSTÉMATIQUE
Échinoderme de la famille des Acanthasteridae


MILIEU NATUREL
Zones récifales de l’Indopacifique

Une étoile à la dent dure

Cette étoile de mer atypique peut avoir 10 à 20 bras. Son corps, d’un diamètre moyen de 30 cm, est entièrement recouvert d’épines toxiques. Leur piqure est très douloureuse et un second contact, même plusieurs années après, est encore plus violent.

Prédatrice de coraux, la Couronne d’épines peut causer d’énormes dégâts sur les récifs. Cependant, dans un écosystème stable, sa population est limitée par la pression de prédation exercée par le Poisson-ballon (Arothron hispidus) ou lePoisson-Napoléon (Cheilinus undulatus). Néanmoins, lorsque l’écosystème est fragilisé, on peut rapidement observer une pullulation de cette étoile. Ces pics de populations proviennent en grande partie du fort taux de fécondité des femelles adultes, capables d’émettre jusqu’à 1 million d’œufs par ponte. Il existe plusieurs techniques de lutte contre cette étoile pour restaurer les écosystèmes envahis. La plus effi cace reste le ramassage manuel lorsque la zone n’est pas encore trop infestée.