Museum Aquarium de Nancy : Anguille tété

Retour à la listeFiche espèce : Anguille tété

Anguille tété



Lepidosiren paradoxa



POSITION SYSTÉMATIQUE
Poisson lepidosiréniforme de la famille des Lepidosirenidae


MILIEU NATUREL
Eaux lentes ou stagnantes du bassin de l’Amazone et du plateau des Guyannes

De l’air, de l’air

L’anguille tété n’est pas une anguille mais un dipneuste, c’est-à-dire un poisson pulmoné. C’est la seule espèce sud-américaine, il en existe quatre en Afrique tropicale et une en Australie. Toutes vivent dans des eaux stagnantes, pauvres en oxygène et susceptibles de s’assécher complètement.

Les deux branchies du dipneuste américain sont très réduites et ne contribuent qu’à 2% de sa respiration, sa vessie natatoire transformée en poumons assure les 98% restant. Il s’agit donc d’un poisson qui doit remonter régulièrement à la surface pour respirer de l’air !

Quand son milieu s’assèche, il creuse dans la vase un terrier qu’il rebouche partiellement derrière lui. Il y reste en léthargie jusqu’au retour des pluies. C’est à ce moment qu’a lieu la ponte dans un nid de débris végétaux. Le mâle reste sur les œufs pour les oxygéner : ses nageoires ventrales fonctionnant à l’inverse de branchies libèrent de l’oxygène dans l’eau et y prélèvent le gaz carbonique.

À la naissance, les larves ont des branchies externes qui assurent la totalité de la respiration. Environ sept semaines plus tard, les poumons prennent le relais et les branchies externes disparaissent.