Museum Aquarium de Nancy : Gymnarque

Retour à la listeFiche espèce : Gymnarque

Gymnarque



Gymnarchus niloticus



POSITION SYSTÉMATIQUE
Poisson téléostéen perciforme de la famille des Gymnarchidae


MILIEU NATUREL
Zones marécageuses et inondables des bassins du Nil, du Niger et du Sénégal

Un temps de poisson


Le gymnarque est un prédateur nocturne qui chasse à l’électricité. Les huit organes électrogènes situés dans les muscles de sa queue délivrent des décharges de quelques volts à raison de 300 par seconde environ. Celles-ci engendrent tout autour du poisson un champ électrique au sein duquel les lignes de
courant sont déviées par les objets plus ou moins conducteurs qu’il contient. En analysant instantanément ces perturbations, le gymnarque obtient une représentation tridimensionnelle de son environnement. Il n’utilise donc pas l’électricité pour tuer ses proies mais pour les localiser.

Au Muséum-Aquarium de Nancy, on utilise la remarquable régularité de ses décharges pour cadencer une horloge dans laquelle Gymnarchus joue le rôle du quartz. Les impulsions du poisson, captées dans son aquarium par une paire d’électrodes, sont électroniquement amplifiées, comptées et divisées pour obtenir l’affi chage des secondes, minutes et heures. Sur la durée, la précision de cette horloge est étonnante. Mais, si la qualité de l’eau de l’aquarium vient à se dégrader, la fréquence d’émission du gymnarque diminue et la pendule prend du retard.