Museum Aquarium de Nancy : Piranha rouge

Retour à la listeFiche espèce : Piranha rouge

Piranha rouge



Pygocentrus nattereri



POSITION SYSTÉMATIQUE
Poisson téléostéen Characiformes de la famille des Serrasalmidea


MILIEU NATUREL
Bassins fl uviaux de l’Orénoque (Venezuela) au Nord jusqu’à celui du Parana (Argentine)


Un sourire qui tue

 
Il existe une trentaine d’espèces de piranhas, toutes endémiques de l’Amérique du Sud. Prédateurs carnassiers, aux dents acérées et aux mâchoires puissantes, attirés par l’odeur de sang...voilà de quoi stimuler l’imaginaire collectif. Mais le mythe s’arrête là. Certes, quelques rarissimes attaques ont visé l’Homme, mais bien trop anecdotiques pour représenter un réel danger. L’observation de frénésies alimentaires n’est possible que lors de saisons sèches où promiscuité et manque de nourriture favorisent ces comportements agressifs.

Loin d’être des prédateurs sanguinaires, les Piranhas rouges ont des rapports sociaux complexes. Ils vivent en bancs au sein desquels s’instaure une hiérarchie verticale, les dominants évoluant plus profondément que les dominés. Pour éviter toutes confusions, les horaires des repas pour les deux groupes sont différents. Et les piranhas possèdent même leurs langages ! Il a été récemment montré qu’ils communiquaient entre eux par sons...Trois principaux signaux ont été mis en évidence correspondant chacun à un comportement spécifique.