Museum Aquarium de Nancy : Poisson-ballon

Retour à la listeFiche espèce : Poisson-ballon

Poisson-ballon



Arothron mappa



POSITION SYSTÉMATIQUE
Poisson téléostéen tétraodontiforme de la famille des Tetraodontidae


MILIEU NATUREL
Lagons et récifs coralliens de l’ indo-Pacifique

Il est gonflé celui-là !


Comme tous les Poissons-ballons, Arothron mappa est dépourvu d’écailles mais sa peau flexible est hérissée de courtes épines. Sous la menace, il est capable d’avaler très rapidement une grande quantité d’air ou d’eau ce qui le fait gonfl er au point de devenir sphérique. Impressionnant pour l’agresseur !

De plus, sa peau, ses viscères ainsi que ses gonades contiennent une neurotoxine puissante, la tétrodotoxine ou TTX. En cas d’ingestion, cette substance bloque la transmission de l’influx nerveux, ce qui entraine la mort en quelques minutes par arrêt respiratoire. Pourtant, les Japonais, grands amateurs de poisson cru, apprécient particulièrement la chair du poisson-ballon (fugu). Seuls certains restaurants ont le droit de servir ce plat car la technique de préparation est très délicate et nécessite plusieurs années d’apprentissage. Malgré cela, ce plaisir gastronomique provoque entre vingt et cent décès par an.

En latin, mappa signifie serviette mais on ignore les raisons qui ont poussé le descripteur à donner ce nom à l’espèce ; peut-être voyait-il dans sa robe une serviette de table ? En tous cas, cela n’a aucun rapport avec la cuisine japonaise.