Museum Aquarium de Nancy : Raie à taches bleues

Retour à la listeFiche espèce : Raie à taches bleues

Raie à taches bleues



Taeniura lymma



POSITION SYSTÉMATIQUE
Poisson élasmobranche de la famille des Dasyatidae


MILIEU NATUREL
Zones sableuses des récifs coralliens de l’Indopacifique

Un poisson raie-solument différent


Les raies et les requins sont des poissons cartilagineux. Chez les raies, le corps est aplati de manière dorsiventrale. Une conséquence directe de cette morphologie est la position de la bouche et des fentes branchiales qui se retrouvent sur la face ventrale. Afi n d’éviter que le sable et la vase abîment les branchies, l’entrée d’eau, nécessaire à la respiration, se fait par deux trous situés derrière les yeux : les spiracles. Dans la famille des Dasyatidae, on note également la présence d’un ou deux aiguillons à la base de la nageoire caudale. En raison du venin inoculé, la piqure peut s’avérer extrêmement douloureuse voire mortelle dans certains cas.

Chez les raies, il existe une différence sexuelle marquée. Le mâle possède deux ptérygopodes, assimilés à des pénis, qui servent à la fécondation des œufs. Cette raie est vivipare : la femelle met au monde des jeunes qui se sont développés à l’intérieur du corps de la femelle. À l’expulsion, les jeunes sont autonomes et les parents ne s’en occupent pas.