Museum Aquarium de Nancy : Tétra aveugle

Retour à la listeFiche espèce : Tétra aveugle

Tétra aveugle


Astyanax jordani



POSITION SYSTÉMATIQUE
Poisson téléostéen characiforme de la famille des Characidae


MILIEU NATUREL
Eaux souterraines des grottes de la région de San Luis Potosi (Mexique)

Sans le soleil, exactement, loin en dessous

Il y a environ 2,5 millions d’années, Astyanax fasciatus peuplait déjà les eaux douces de l’est du Mexique. À la suite d’accidents géologiques, quelques individus se sont fait piéger alors qu’ils évoluaient dans des eaux souterraines. Certains sont parvenus à s’adapter à ce milieu. Ils sont aujourd’hui tellement différents de leurs congénères de surface qu’ils constituent une espèce distincte, Astyanax jordani.

Comme eux, tous les animaux strictement cavernicoles n’ont ni œil fonctionnel ni pigment cutané. On pourrait penser que l’obscurité permanente conduit à la régression de la vision. Mais cette explication n’est pas suffi sante. Le milieu souterrain est particulièrement pauvre en ressources alimentaires. Dans ces conditions, la régression d’organes et de caractères inutiles et coûteux en énergie présente un avantage. Les individus qui en bénéficient prennent donc progressivement le pas sur les autres.

Mais alors, comment font les tétras aveugles pour trouver leur nourriture et se déplacer sans se cogner ? Ils font appel à leur odorat et à leur ligne latérale qui perçoit les faibles variations de pression dues à l’approche d’un obstacle ou d’une proie.