Les trouillards

Fiches éspèces — Dessins-animés

Le poulpe  grâce à l'homochromie (un type de camouflage), peut changer la couleur et la structure de sa peau en fonction de son humeur et de son environnement immédiat. Sa peau recèle de millions de cellules colorées contractiles, les chromatophores, et peut aussi se couvrir à volonté de taches, de petites cornes et autres pustules mimétiques
 

> Fiche espèce détaillée

Regarder la vidéo
 


Les bernard-l’ermite (ou pagures) sont des crustacés qui occupent des coquilles vides de mollusques gastéropodes. Leur abdomen, constamment à l’abri dans la coquille, n’est pas protégé par une cuticule rigide comme le reste de leur corps. Pour pouvoir grandir, ils doivent, comme tous les crustacés, muer en rejetant leur vieille cuticule, mais aussi trouver une nouvelle coquille, plus grande et adaptée à leur croissance. Les nouvelles coquilles sont soigneusement inspectées et nettoyées avant l’emménagement
 

> Fiche espèce détaillée

Regarder la vidéo
 


Le poisson chirurgien à poitrine blanche vit sur les platiers récifaux et la partie supérieure des pentes externes des récifs de 0 à 25 m de profondeur dans tout l’Océan Indien des côtes Est africaines jusqu’aux côtes nord ouest de l’Australie.

Cette espèce, comme tous les poissons chirurgiens, présente sur le pédoncule caudal une épine en forme de scalpel très acéré qui se redresse lorsque le poisson courbe vivement la queue. Le corps est bleu roi, la tête noire est bordée vers l’arrière d’une bande bleu clair et vers le menton d’une bande blanche. La dorsale est jaune liserée de bleu clair. Les pelviennes et l’anale sont bleu clair. Le pédoncule caudal et l’épine sont jaunes, la caudale est bleu clair et se termine par une zone bleu foncé. La taille est d’environ 20cm
 

> Fiche espèce détaillée

Regarder la vidéo
 


La sole,
Le corps de la sole est petit (15cm au maximum), ovale et allongé. Comme chez toutes les soles, le corps est couché sur le côté gauche et le côté droit porte les yeux. Les nageoires dorsale et anale sont longues et portent des stries sombres caractéristiques tous les cinq à sept rayons. La couleur générale varie de jaune ocre à sable. Les capacités de camouflage sont excellentes et son repérage difficile.

La répartition géographique couvre l’Atlantique est, de l’Islande à la Norvège et toute la côte atlantique jusqu’au Maroc, la mer Baltique, la Manche, la Méditerranée, l’Adriatique. Il s’agit d’une espèce benthique (qui vit sur le fond de l’eau) sur les fonds meubles (sable et vase) de 5 à 300m de profondeur. 
 

> Fiche espèce détaillée

Regarder la vidéo
 


L'anguille de jardin
Le corps de l'anguille de jardin est serpentiforme et peut atteindre 60cm. Les nageoires pectorales sont minuscules. La couleur générale est grisâtre avec de grosses tâches noires éparses. Il vit planté verticalement dans le sable dans un terrier dont la longueur est supérieure à celle du corps. 

L’espèce fréquente les fonds sableux soumis au courant de tout le bassin Indo-Pacifique tropical entre 5 et 50m de profondeur. Elle ne quitte jamais son terrier et s’y enfonce complètement à la moindre alerte. Elle vit généralement en colonies comptant un très grand nombre d’individus. Le squelette de la partie caudale est réduit, fortifié pour former un outil de forage rigide et pointu.

Les anguilles de jardin se nourrissent de zooplancton qu’elles capturent au passage lorsqu’elles sortent une partie de leur corps de leur terrier.

> Fiche espèce détaillée

Regarder la vidéo